HEADLINES:

Somalie : Le Groupe de suivi de l'ONU accuse le président somalien, Fawzia Yusuf, et autres responsables des détournements des actifs somaliens

0
Tuesday August 05, 2014 - 22:24:35 in Articles by Super Admin
  • Visits: 1549
  • (Rating 0.0/5 Stars) Total Votes: 0
  • 0 0
  • Share via Social Media

    Somalie : Le Groupe de suivi de l'ONU accuse le président somalien, Fawzia Yusuf, et autres responsables des détournements des actifs somaliens

    Waagacusub.info- Le Groupe de suivi des Nations Unies qui veille au respect des sanctions de l'ONU sur la Somalie a accusé le président du pays, une ancienne ministre et un cabinet privée aux États-Unis de complot pou

    Share on Twitter Share on facebook Share on Digg Share on Stumbleupon Share on Delicious Share on Google Plus

Waagacusub.info- Le Groupe de suivi des Nations Unies qui veille au respect des sanctions de l'ONU sur la Somalie a accusé le président du pays, une ancienne ministre et un cabinet privée aux États-Unis de complot pour détourner des actifs somaliens recouvrés à l'étranger, selon un nouveau rapport.

Le Groupe de suivi de l’ONU sur la Somalie et l’Érythrée, un comité de 8 personnes, après enquête décrits dans un rapport confidentiel de la Somalie / Érythrée comité de suivi des sanctions du Conseil de sécurité de l’ONU les accusations susmentionnées. Reuters a examiné une copie du document de 37 pages.

Le Groupe de suivi des Nations Unies a déclaré que les informations qu’il a recueillies jusqu’à présent reflète l’exploitation de l’autorité publique pour des intérêts privés et indique au minimum une conspiration visant à détourner le recouvrement des avoirs à l’étranger de façon irrégulière. »

La plupart des actifs à l’étranger ont été gelés au début de la guerre civile en 1991 et incluent la trésorerie et l’or détenu dans les banques au cours de deux décennies de chaos et de conflit en Somalie, ainsi que des propriétés de l’État sur ​​des territoires étranger.

ce que les le groupe de suivi de l’ONU décrive comme un détournement impliquait une société américaine Shulman Rogers, le président somalien Hassan Sheikh Mohamud et son bureau, l’ancienne ministre des Affaires étrangères, Fawzia Yusuf Haji Adam, ainsi que deux autres personnes, Muuse Haji Mahamed Ganjab et Abdi Asiis Hassan Giyaajo Amalo, dont le groupe de suivi de l’ONU dit agir comme agents de liaison entre Shulman Rogers et la Somalie.

Si les résultats sont précis, le rapport des observateurs pourrait jeter du discrédit sur le président Mohamud et potentiellement inquiéter les donateurs étrangers qui ont promis des milliards pour reconstruire sa nation brisée après deux décennies de chaos.

Tous ceux qui sont accusés d’implication dans ce plan mafieux pour détourner les actifs ont nié toute malversation. Plusieurs ont accusé le président du Groupe de suivi, Jarat Chopra, des méthodes d’investigation douteuses et dispatcher des affirmations sans fondement.

L’ancienne ministre des Affaires étrangères, Mme Fowzia Y. H. Adam, qui est maintenant un député dans le parlement somalien, dit qu’elle n’a jamais bénéficié du contrat Shulman Rogers et qu’elle n’avait pas obligé Yussur Abrar à quoi que ce soit, ancienne gouverneur de la banque centrale de la Somalie. «En tant que ministre des Affaires étrangères, mon rôle était de construire l’image de la Somalie, de ne pas conspirer et diffamer mon nom et celui de mon gouvernement. »

Le bureau du président a dit qu’il ne pouvait pas commenter en détail les allégations contenues dans le rapport, car il n’a pas été rendu public.

Shulman Rogers a vivement réagi au rapport du Groupe de contrôle sur son rôle dans le complot présumé – qu’il n’a pas vu – ainsi que l’évaluation du groupe qui dit que les modalités de recouvrement des actifs somaliens étaient «contraire à l’intérêt public. » A dit Jeremy Schulman : «le bien public de la Somalie a été bien secouru par le travail que nous avons fait. » Il a accusé les conclusions du rapport du président du groupe Chopra, disant qu’il n’avait pas une «source fiable d’information véridique sur les allées et venues en Somalie. »

Chopra a dit qu’il restait sur les conclusions du groupe et a refusé de commenter davantage.

En Février, avait déjà publié Reuters sur certaines des conclusions qui ont maintenant été soulevées dans le rapport du Groupe de suivi. L’article de Reuters a porté sur la démission de l’année dernière par le gouverneur de la banque centrale de la Somalie, qui a jeté les bailleurs de fonds occidentaux dans un dilemme sur le soutien d’un gouvernement dont ils ont besoin pour lutter contre les alliés locaux d’Al-Qaïda, Al-shabab.

Un rapport du groupe de contrôle des Nations unies daté de 2013 a déclaré : «  Des personnes dans le gouvernement de Mohamud utilisaient la banque centrale de la Somalie comme une « caisse noire » personnelle, avec une moyenne de 80% des retraits effectués à des fins privées. Le gouverneur de la banque centrale, Abdussalam Omer, ont fermement démenti cette accusation à l’époque.

Dans son dernier rapport, le Groupe de contrôle a déclaré que «une architecture complexe de plusieurs contrats secrets, qui a défié la séparation des pouvoirs entre la présidence et la Banque centrale, a créé l’opportunité et la rationalisation de l’appropriation illicite des ressources publiques. »

Au sujet des actifs à l’étranger, les personnes impliquées dans le projet prévoyait le maintien des pourcentages excessifs et les paiements directs des actifs récupérés ainsi que les tentatives de contourner les dépôts à la Banque centrale de Somalie « , a-t-il ajouté.

Sa fuite de Mogadiscio

Mme Abrar, l’ancienne gouverneur de la banque centrale qui était aussi un ancien vice-président de Citigroup, a quitté Octobre dernier après sept semaines de travail, alléguant qu’elle avait subi des pressions pour signer un contrat avec Shulman Rogers qu’elle craignait pourrait faciliter la corruption à la banque centrale.

Selon le nouveau rapport, elle a envoyé sa démission de Dubaï après avoir fui Mogadiscio par crainte pour sa sécurité.

Le Groupe de contrôle a déclaré qu’il s’est basé sur un certain nombre des allégations de Mme Abrar et ses préoccupations au sujet du contrat et le régime prévu pour le recouvrement des avoirs de la Somalie à l’étranger.

Une de ses principales préoccupations, les enquêteurs du groupe de suivi ont dit, c’était une clause dans un contrat de Juillet 2013, donnant le cabinet Shulman Rogers un bonus de 5% des actifs recouvrés en plus de ses frais et Shulman Rogers devait conserver encore 6% des actifs récupérés pour frais et dépense non définis.

« Mme Abrar considéré cette clause pour frais et dépense non définis comme des frais cachés et détournement pour être divisé en 2% pour chacun entre la ministre des Affaires étrangères, Mme Fowzia, Musa Haji Mohamed Ganjab et Abdiaziz Hassan Giyaajo Amalo » dit le rapport.

Toutefois, le contrat Shulman Rogers, examiné par Reuters, ne précise pas que les individus susmentionnés bénéficieraient du 6% indéfini.

Le rapport du Groupe de contrôle des Nations unies affirme que Amalo, un citoyen américain d’origine somalienne, et Ganjab étaient conseillers du gouvernement qui a également agi en tant que facilitateurs « servant de lien régulier entre Shulman Rogers et le président somalien ».

Un représentant Shulman Rogers a nié avec véhémence que l’entreprise avait payée ou cherché à payer les fonctionnaires du gouvernement.

Ganjab, un homme d’affaires somalien, n’a pas répondu aux demandes répétées de commentaires. Amalo a déclaré à Reuters dans une déclaration par courriel qu’il n’a jamais été un conseiller du gouvernement et a rejeté les allégations contre lui comme «fausses et malveillantes ».

     Craintes de détournement de fonds

Les enquêteurs du groupe de suivi de l’ONU ont dit : « Mme Abrar a soulevé ses préoccupations au sujet de la clause de contrat de 6% avec le président en Septembre 2013.

« Le président a défendu que Mme Fowzia, Ganjab et Amalo avaient travaillé dur pour leur argent et qu’ils avaient gagné et mérité la commission de 6%», a déclaré le rapport.

« Mme Abrar clame au Président de reconsidérer son soutien pour cela, mais il lui a remercié et lui a demandé de lire le contrat, » selon le rapport.

Mme Abrar n’a jamais signé le contrat pour Shulman Rogers. Le rapport dit qu’elle avait également subi des pressions de la part du ministre adjoint des Finances d’alors qui lui a recommandé à ouvrir un compte bancaire à Dubaï. Elle craignait qu’il puisse être utilisé pour le détournement de fonds somaliens. Mme Abrar a démissionné sans l’ouvrir ce compte bancaire.

Après consultation avec la Banque mondiale, le bureau du président somalien a publié dans une déclaration à Reuters qu’il révoquait la procuration qu’elle avait accordée à Shulman Rogers en Mai et a été en train de renégocier le contrat avec le cabinet d’avocats.

«Les conseils International continuera à être sollicité pour le recouvrement de produit national et des avoirs, » ajoute le communiqué.

Share on Social Media

Somalia : A man accused of human rights abuses is appointed Somali Police Force Commissioner

Waagacusub.net - A man who was accused of behind killings, torture,rob and rape in Somaliland in 1988, during a government suppression campaign against Isaaq dissidents now serving as Somalia's Police Force Commissioner. Full Article

 

Ethiopia accused of violating Kali agreement between Ogaden elders

Waagacusub.info- When the Dervishes were defeated by the Royal Air Forces (RAF) the Somalis from Ogaden region were banned to carry any sort of guns and whoever caught carrying a weapon had been killed by the British colonialists because of Sayid Mohammed Abdille Hassan , the founder of the dervishes who was from Ogaden clan. Full Article

 

Somali PM was accused of hiring an airplane with a cash amounting 400,000$

Somali prime minister was accused of hiring an airplane with a cash amounting 400,000$, the airplane is Fly540, registered and owned from Kenya. The prime minister has only traveled to neighboring Ethiopia, Djibouti, Kenya and Uganda and then it has returned him to Mogadishu. Full Article

 

Somalia's Supreme judge accuses the federal Gov't for ignoring to provide security for court officials

Waagacusub.net - a meeting was today held in Mogadishu by Somalia's judicial committee chaired by the country's supreme judge justice Aydid Abdullahi Ilkahanaf to address the security threats faced by Somalia's judicial officials. Full Article

 


Leave a comment

  Tip

  Tip

  Tip

  Tip

  Tip


Somalia:Welcoming new Federal Parliament, Ban urges completion of electoral process

United Nations Secretary-General Ban Ki-moon has welcomed the inauguration of the new Federal Parliament of Somalia on 27 December and warmly congratulated the people of Somalia on this historic achievement in their quest for universal suffrage by 2020.

New legislators sworn in in Somalia

Somalia has sworn in its new legislators to form the tenth Parliament, in what could kickstart the country's long road back to full democracy by 2020.

Somaliland No More Paramilitary Forces To Oppress The Freedom Of Speech

Enough Is Enough And No More Paramilitary Forces To Oppress The Freedom Of Speech. Written by an elected member of Parliament Abdirahman Mohamed Jama (Awxoog) MP

Somalia makes landmark historic victory at the UN General Assembly

On 18 November 2014 the Third Committee of the UN General Assembly overwhelmingly passed a historic draft resolution tabled by Somalia. The resolution is about declaring 13 June of each year as International Albinism Awareness Day.

ASSESSING MINISTERIAL HLPF COPENHAGEN CONFERENCE ON SOMALIA

There were no attempts to subject the PM's action (reshuffle without consultation with the President), the President's action (nullification of PM reshuffle decree and instruction to the cabinet), and the Parliament's action (no confidence motion on "all-purpose allegations") to independent expert opinion or judgment. This would have established good governance practices.

Somalia:Welcoming new Federal Parliament, Ban urges completion of electoral process

United Nations Secretary-General Ban Ki-moon has welcomed the inauguration of the new Federal Parliament of Somalia on 27 December and warmly congratulated the people of Somalia on this historic achievement in their quest for universal suffrage by 2020. Full Article

 

New legislators sworn in in Somalia

Somalia has sworn in its new legislators to form the tenth Parliament, in what could kickstart the country's long road back to full democracy by 2020. Full Article

 

SOMALI PARLIAMENT TO DEBATE ON NO CONFIDENCE MOTION

Waagacusub.net -Somali Federal parliament is having an extra-ordinary meeting today,they debate on the no confidence motion against Prime minister of Federal Government of Somalia Abdiweli Sheikh Ahmed Mohamed . Full Article

 

Somaliland No More Paramilitary Forces To Oppress The Freedom Of Speech

Enough Is Enough And No More Paramilitary Forces To Oppress The Freedom Of Speech. Written by an elected member of Parliament Abdirahman Mohamed Jama (Awxoog) MP Full Article

 

Somalia makes landmark historic victory at the UN General Assembly

On 18 November 2014 the Third Committee of the UN General Assembly overwhelmingly passed a historic draft resolution tabled by Somalia. The resolution is about declaring 13 June of each year as International Albinism Awareness Day. Full Article

 

Somalia:Welcoming new Federal Parliament, Ban urges completion of electoral process

United Nations Secretary-General Ban Ki-moon has welcomed the inauguration of the new Federal Parliament of Somalia on 27 December and warmly congratulated the people of Somalia on this historic achievement in their quest for universal suffrage by 2020. Full Article

 

International's Position to President Of Somalia

As things stand there are inherent tensions in the constitution between the offices of Prime Minister and the Presidency. 10 Prime Ministers over the last 10 years suggests this turbulence will not disappear with a change of personalities. The roles and responsibilities of the respective offices should be re-examined during the constitutional review process. Full Article

 

Topnews:-Wiil uu dhalay Ganacsade Xaaf oo falkii ugu xumaa ku sameeyay Gabar Maskiina +Sawiro?

Bredanews.com – Wiil uu dhalay Ganacsade Axmed Ducaale Geelle xaaf ayaa falkii ugu xumaa ku sameeyay Gabar u dhalatay Beesha Sheekhaal oo lagu magacaabo Miski Xaaji Axmed Gaaboow Nuur. Full Article

 

UK-Somali links raise concern as UN alleges corruption and arms deals

Questions raised about Britain's relationship with Somalia as UN alleges misappropriation of funds and exploitation of loopholes in an arms embargo Full Article

 

Leaked Conversation between Somali President and Minister Farah Topaz

SOMALI AGENDA has received and verified the authenticity of series of SMS messages between Somalia's President Hassan Sheikh Mohamud and his powerful Justice and Constitutional Affairs minister Farah Sheikh Abdulqadir. Full Article